Google+

Division ou multiplication des pains ?

(18ème dimanche du Temps Ordinaire, année A, Matthieu 14, 13-21)

IMG_18eme_TO_A_division multiplication painsEn effet, la question se pose. Mais finalement ce qui importe dans l’évangile de ce jour, c’est que « tous mangèrent à leur faim ». N’avons-nous pas souvent divisé et partagé ce que nous avions pour satisfaire nos proches ?

Ces pains, bénis et rompus, touchés par la puissance de Dieu ont le pouvoir de nourrir les foules. Jésus n’a pas besoin de « cloner » plus de pains, car ceux qu’il nous propose nous transforment et nous révèlent à nous même.

Le Christ ordonne à ses apôtres, et donc à nous : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ! » Pour ce faire, le Christ leur donne le pain du partage, comme il nous donne le bon message, pour que nous le partagions et le portions aux confins de la terre.

Jésus était plein de compassion pour tous ceux qui venaient à lui et il attend de nous que nous fassions à notre tour acte d’une profonde compassion envers tous nos semblables. Car ils sont nombreux les hommes et les femmes de notre monde qui manquent de nourriture, qu’elle soit terrestre ou spirituelle.

Allons distribuer les pains du Seigneur et répandre la bonne nouvelle ! L’Esprit Saint nous y aidera.

Bernard Vollerin

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 14, 13-21)

13i  Jésus partit en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les foules l’apprirent et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
14  En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de pitié envers eux et guérit les infirmes.
15  Le soir venu, les disciples s’approchèrent et lui dirent : « L’endroit est désert et il se fait tard. Renvoie donc la foule : qu’ils aillent dans les villages s’acheter à manger ! »
16  Mais Jésus leur dit : « Ils n’ont pas besoin de s’en aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
17  Alors ils lui disent : « Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
18  Jésus dit : « Apportez-les moi ici. »
19  Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule.
20  Tous mangèrent à leur faim et, des morceaux qui restaient, on ramassa douze paniers pleins.
21  Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille, sans compter les femmes et les enfants.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *