29ème dimanche du Temps Ordinaire – Année C

Attendez-vous que justice soit faite ?

(29ème dimanche du Temps Ordinaire, année C, Luc 18, 1-8)

——————————————————————-

(Texte en polonais, traduction de Joanna Szubstarska)

IMG_parole_du_christVoilà une bonne question que se posent pas mal de gens, comme cette veuve qui s’adresse au juge dans l’évangile de ce dimanche.

La réponse de Jésus est claire et directe : Dieu fera justice à ses élus sans tarder. En faisant toutefois la remarque suivante : « Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? »

Deux mots ressortent de tout ceci : élus et foi. Des mots qui sont liés, la foi faisant de nous, en fait, des élus.

Mais la foi doit être active et non pas passive. Quand l’on dit : « Attendez-vous que justice soit faite ? », l’on devrait plutôt dire : « Agissez pour que justice soit faite, et agissez en montrant votre foi ! » Comme le demande Saint Paul dans sa lettre d’aujourd’hui : proclamez la Parole, intervenez, dénoncez le mal, faites des reproches, encouragez, tout ceci avec une grande patience et avec le souci d’instruire.

N’attendez pas que justice soit faite ! Agissez pour qu’il en soit ainsi !

Annoncez la Parole du Christ, célébrez la Parole du Christ et servez le Christ avec courage, humilité et patience. Alors, justice vous sera faite.

Bernard Vollerin

——————————————————————–

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 18, 1-8)

01i  Jésus disait une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut toujours prier sans se décourager:
02  « Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes.
03  Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : ‘Rends-moi justice contre mon adversaire.’
04  Longtemps il refusa ; puis il se dit : ‘Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m’ennuyer :
05  je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête.’ »
06  Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice !
07  Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ?
08  Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *