Google+

Mais où sont passés les douze paniers pleins ?

(Sacrement du Corps et du Sang du Christ, année C, Luc 9, 11b-17)

IMG_pains_et_poissons_douze_paniers_200_150Oui ! Le Christ soulage ses disciples de leur angoisse ! Ceux-ci n’arrivaient pas à se faire à l’idée qu’il lui était possible de nourrir plus de cinq mille personnes avec deux poissons et cinq morceaux de pain. Ils doutaient … et finalement « Tous mangèrent à leur faim ».

Ce moment de la vie de Jésus reste bien sûr un mystère pour nous tous et il n’y a d’ailleurs pas lieu d’épiloguer longuement sur le témoignage de Luc, cet évènement relevant avant tout de la nature divine du Christ.

Mais, ce qui mérite d’être commenté un peu plus, c’est cette mention, que l’on retrouve également chez les autres évangélistes, de l’existence de pains non distribués et qui remplirent douze paniers. Que voulaient nous faire comprendre les évangélistes ? Où sont donc passés ces douze paniers ? Et surtout quel message le Christ nous transmet-il au travers de cette image ?

La réponse est limpide : le Christ nous donne mission de porter à notre tour le contenu de ces douze paniers à ceux qui ont besoin de nourriture. Porter le pain, c’est-à-dire porter la communion, l’eucharistie comme une reconnaissance de tout ce que Jésus a fait ici-bas.

En grec, le mot « Efharisto » qui signifie action de grâce, reconnaissance rendue à Dieu, ou simplement « merci », trouve son étymologie dans « Eucharistia » qui dans notre langue est « eucharistie ». Le Christ ordonne à ses apôtres, et donc à nous : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ! » Pour ce faire, le Christ leur donne le pain du partage, comme il nous donne le bon message, pour que nous le partagions et le portions aux quatre coins de la terre. Les pains de ces douze paniers pleins qui nous sont confiés représentent, en fait, tout ce que le Christ veut que nous partagions.

Alors mettons nous en route ! Allons distribuer les pains du Seigneur et répandre la bonne nouvelle ! L’Esprit Saint nous y aidera.

Bernard Vollerin

Évangile de Jésus selon Saint Luc (9, 11b-17)

11b Jésus parlait du règne de Dieu à la foule, et il guérissait ceux qui en avaient besoin.

12 Le jour commençait à baisser. Les Douze s’approchèrent de lui et lui dirent : « Renvoie cette foule, ils pourront aller dans les villages et les fermes des environs pour y loger et trouver de quoi manger : ici nous sommes dans un endroit désert. »

13 Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répondirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons… à moins d’aller nous-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce monde. »

14 Il y avait bien cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante. »

15 Ils obéirent et firent asseoir tout le monde.

16 Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il les bénit, les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils distribuent à tout le monde.

17 Tous mangèrent à leur faim, et l’on ramassa les morceaux qui restaient : cela remplit douze paniers.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *