Google+

Le temps des moissons

9ème dimanche du Temps Ordinaire, Marc 2, 23-28

IMG_9eme-TO-B-le-temps-des-moissonsCertains connaissent bien les trente neuf activités interdites le jour du Sabbat. Retenons ici que « moissonner ou cueillir » font partie de ces interdictions. Les pharisiens, comme à leur habitude, poussent à l’observance de la Loi dans ce qu’elle a de plus extrême. Les pharisiens forts de leur position dans la société de l’époque essaient de mettre dos à dos Jésus et ses disciples et ainsi voir un peu ce que ce nazaréen issu d’on ne sait trop quelle famille va répondre. Mais Jésus les ramène à la réalité avec son fameux « N’avez-vous jamais lu… » Le ton de cette réplique de Jésus est plutôt ironique car il implique que les pharisiens, si prompts à « rouler les épaules » et si sûrs d’eux, pourraient ne pas avoir assez travaillé les Textes Saints et n’être en fait que des cuistres bavards. Le conflit entre le Christ et ces pharisiens n’ira qu’en grandissant et l’on connaît la suite de cette sorte de guerre, qui mènera à la mort de Jésus.

Au Verset 23, c’est la cueillette d’épis de blé qui fait problème aux yeux des pharisiens, et de manière plus large c’est le fait de voir les disciples moissonner qui les dérange : y voient-ils le signe avant-coureur de disciples allant moissonner alentour, moissonnant les cœurs en répandant la Bonne Nouvelle que leur a transmise le Christ ? Car Jésus ne cessera de moissonner durant tout son ministère et les disciples, une fois le choc de la mort de Jésus passé et encouragés par les signes que leur donnera le Ressuscité, irons à leur tour moissonner sur un territoire de plus en plus large, battant en brèche l’autorité bien assise des prêtres.

Moissonner et moissonner encore, tout autour de nous, les cœurs de nos proches, de ceux que nous connaissons moins bien, ou encore de ceux que nous rencontrons pour la première fois. C’est ce qu’il nous faut faire pour continuer à annoncer la Parole du Christ, une Parole qui « fait du bien » dirait-on de manière simple et directe, une Parole sans aucune incitation à la violence contrairement à d’autres écrits de « messagers. »

Bernard

 

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Marc (Mc 2, 23-28)

 

23 Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.

24 Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »

25 Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?

26 Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »

27 Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.

28 Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *