Google+

La Voie vers le Père

(5ème dimanche de Pâques, Année A, Jean 14, 1-12)

——————————————————————————

(Traduction en polonais)

IMG_voie_vers_dieu« Personne ne va vers le Père sans passer par moi. » Voici une chose dite sur ton somme toute plutôt « péremptoire », ce qui est assez peu fréquent chez Jésus…

Jésus se pose, en somme, comme un « point de passage obligé». Mais l’on comprend un peu mieux pourquoi il dit-il cela quand l’on connait le contexte de l’époque. Rappelons qu’il y avait, avant et au temps de Jésus, nombre d’illuminés et de faux prophètes qui s’autoproclamaient « Messie». Même de nos jours, environ une centaine de cas de « faux-messies » sont enregistrés chaque année par l’hôpital de Jérusalem*! Ce sont souvent des visiteurs qui sont pris d’une « bouffée délirante… liée à la proximité des Lieux Saints. »**

Ce phénomène n‘est donc pas surprenant au temps de Jésus, surtout en pleine occupation romaine où chacun cherchait Celui qui pourrait sortir le peuple juif de sa situation d’opprimé.

Mais, dans ce passage des Évangiles, tout est différent. Les mots de Jésus s’appuient sur toute une foule de témoignages que les Apôtres nous transmettrons plus tard, et sur tout ce que Jésus a dit et prêché inlassablement et avec conviction pendant son ministère. Lorsque qu’il nous dit: « Celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi », il nous trace la Voie Sacrée. Il n’est plus le « point de passage obligé » mais le chemin naturel que nous choisissons pour aller vers le Père.

Notre mission est de rendre témoignage sur tout ce que Jésus a annoncé et a fait, sans porter de jugement sur ceux qui refusent d’écouter la Parole du Christ.

Nous, qui croyons en Jésus, nous sommes le peuple appelé non seulement à suivre mais aussi à montrer la Voie vers le Père.

Bernard Vollerin

* Bar-El, Witztum, Kalian; (1991): « Psychiatric hospitalization of tourists in Jerusalem. Comprehensive Psychiatry, 32, 238 -244. »

** Détails (en français) sur le « Syndrome de Jérusalem »: http://www.jerusalem-pedibus.net/site_fr/index_fr.html?http&&&www.jerusalem-pedibus.net/site_fr/syndr_fr.html

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 14, 1-12)

01i  À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
02  Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ?
03  Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi ; et là où je suis, vous y serez aussi.
04  Pour aller où je m’en vais, vous savez le chemin. »
05  Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
06  Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.
07  Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »
08  Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
09  Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père.
10  Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c’est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres.
11  Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres.
12  Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *