Google+

Alors il leur ouvrit l’esprit …

(3ème dimanche de Pâques, année B, Luc 24, 35-48)

IMG_3eme-paques-B-jesus-ouvre-espritJésus ressuscité, en chair et en os, est là, au milieu de ses disciples. Il leur parle, il mange devant eux. … Eux qui croyaient Jésus perdu à jamais pour eux le retrouvent !

Et là, en plus de faire simplement la preuve tangible de sa présence réelle, Jésus ouvre l’esprit de ses disciples « à l’intelligence des Écritures ». Il leur explique en quelques mots simples toute la logique des évènements qui viennent de se dérouler et comment ils s’insèrent dans les Écritures.

En fait, Jésus fait beaucoup plus que cela. Il ouvre l’esprit de chaque disciple, et de chacun d’entre nous, à tout ce qui est transcendant dans sa venue sur terre et dans le message qu’il nous a transmis.

Sa venue a été comme un formidable coup de tonnerre qui a secoué la planète entière. Chacun s’est senti interpelé par la venue de Jésus, homme et Dieu à la fois. Certains n’en ont pas tiré grande leçon, peut-être, mais des milliards d’autres ont vu leur esprit s’ouvrir vers ce Christ d’amour et de compassion. De la même façon, ils ont vu également leur esprit s’ouvrir à la Parole que leur a laissée ce Christ unique. Elle est d’une telle richesse qu’elle est devenue le fondement même de nos démocraties. Elle est en nous, elle nous inspire et nous transcende par-delà les limites de notre condition humaine.

Savons-nous aujourd’hui garder l’esprit ouvert à la Parole du Christ ? C’est une sorte de défi pour nous tous. Notre Église sait-elle également faire preuve d’ouverture d’esprit en se fondant sur cette Parole et uniquement sur cette Parole ? Parfois, il m’arrive malheureusement d’en douter, mais je reste confiant car au-delà des attitudes dogmatiques ou en décalage avec les désirs humains les plus profonds, l’Amour aura toujours le dernier mot.

Bernard Vollerin

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 24, 35-48)

35i  Les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment ils avaient reconnu le Seigneur quand il avait rompu le pain.
36  Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d’eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
37  Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
38  Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ?
39  Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai. »
40  Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
41  Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement.
Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
42  Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé.
43  Il le prit et le mangea devant eux.
44  Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
45  Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures.
46  Il conclut : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour,
47  et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
48  C’est vous qui en êtes les témoins.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *