Google+

Les bâtisseurs

IMG_secret_des_cathedrales(27ème dimanche du Temps Ordinaire, année A, Matthieu 21, 33-43)

Le Seigneur a crée le monde comme l’on plante une vigne, dont on prend grand soin. On y plante de bons cépages, on enrichit le sol, on taille, et la pluie apporte le reste pour que l’on ait de beaux raisins.

Mais ce que le Seigneur récolte est bien différent : le beau raisin qui symbolise l’amour et la paix a fait place à des grappes desséchées et au goût acide, symboles de la haine et de la discorde qui règnent autour de nous. Toutes ces horreurs, il y en a plein les journaux qui se plaisent à colporter tueries, guerres et autres désastres. De la beauté des choses et de l’humanité de chacun, il n’en est guère question ! On ne nous abreuve que de sang.

Dieu nous a donné sa vigne à soigner et à faire grandir, c’est-à-dire qu’il attend de nous que nous soyons missionnaires. Et notre mission c’est d’être les relais de sa Parole, telle qu’il nous l’a transmise par Jésus. Laissons de côté nos égos qui accaparent tout notre temps et consacrons nous à notre mission : annoncer sa Parole faite d’espoir et d’amour.

En faisant cela, nous continuerons à bâtir l’Église du Père en nous appuyant sur la « pierre angulaire » qu’est Jésus. En étant des missionnaires et des bâtisseurs, nous aurons cette immense joie de pouvoir apporter un peu de bien autour de nous et nous verrons les visages s’éclairer lorsque nous parlerons d’amitié et d’amour.

Bernard Vollerin

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 21, 33-43)

33i  Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage
34  Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne.
35  Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.
36  De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon.
37  Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ‘Ils respecteront mon fils.’
38  Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ‘Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l’héritage !’
39  Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
40  Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
41  On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui en remettront le produit en temps voulu. »
42  Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures :
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux !
43  Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *