Google+

Entendre … puis parler

(23ème dimanche du Temps Ordinaire, année B, Marc 7, 31-37)

……………………………………………………………………………………………

IMG_23eme_TO_B_entrendre_parlerÀ vous surprendre, le miracle qui nous est rapporté aujourd’hui n’est peut-être pas un miracle « stricto sensu », mais simplement l’expression de la puissance de l’Amour que Jésus sait apporter à ceux qui s’approchent de lui !

Car la situation que nous présente l’évangile de ce jour s’est rencontrée de nombreuses fois et se rencontre malheureusement encore aujourd’hui : certains d’entre nous, littéralement assommés par tout le bruit qui nous entoure, se replient totalement sur eux-mêmes. Nous nous emmurons. Nous n’écoutons plus et finalement n’entendons plus ce que notre environnement essaie de nous transmettre. Nous devenons alors incapables de communiquer. Nous nous retrouvons sans voix, muets, car ce que nous essayons de dire se brise sur les murs que nous avons érigés tout autour de nous. C’est l’enfermement.

La thérapie de Jésus consiste tout d’abord à rassurer ce sourd-muet dont Marc nous parle aujourd’hui, en le mettant à l’écart de la foule, loin du bruit et de l’oppression qu’il ressent. Cet homme était probablement de ceux dont je parlais plus haut, qui assourdis de bruits, de slogans et de hurlements des uns et des autres rentrent dans leur coquille. Cet homme s’emmurait si fort dans son « moi » qu’il lui devenait impossible de parler.

Jésus libère cet homme, un homme qui entend sa Parole dans le calme. A son tour, cet homme se met à parler car les murs qu’il avait érigés autour de lui tombent. Sa voix, hésitante au début, porte de plus en plus loin. Il est en quelque sorte revenu à la vie.

Le message de l’évangile de ce jour ? : Ne vous laissez-pas assourdir par tout ce tintamarre et tous ceux qui vous assomment de bruits ! Ecoutez la Parole du Christ et retrouvez ainsi la liberté et votre libre-arbitre et, la confiance revenue, vous pourrez à votre tour vous exprimer ouvertement et transmettre cette Parole, sans craindre l’ostracisme des uns ou des autres.

Bernard Vollerin

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 7, 31-37)

31  Jésus quitta la région de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction du lac de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
32  On lui amène un sourd-muet, et on le prie de poser la main sur lui.
33  Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.
34  Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
35  Ses oreilles s’ouvrirent ; aussitôt sa langue se délia, et il parlait correctement.
36  Alors Jésus leur recommanda de n’en rien dire à personne ; mais plus il le leur recommandait, plus ils le proclamaient.
37  Très vivement frappés, ils disaient : « Tout ce qu’il fait est admirable : il fait entendre les sourds et parler les muets. »