Google+

Les prophètes sont parmi nous

(14ème dimanche du Temps Ordinaire, année B, Marc 6, 1-6)

—————————————————

IMG_14eme_TO_B_propheteOù sont les prophètes? Qui sont-ils? Comment les reconnaitre? Que nous apportent-ils?

Nous croyons souvent que les prophètes sont des personnages très dignes, souvent accompagnés de fervents auditeurs (un peu comme les fameuses groupies de musiciens) et que nous affublons souvent d’une longue barbe pour faire sérieux, etc. Tout cela avec en toile de fond l’image que nous nous faisons parfois d’un Jésus prophète suivi d’une ribambelle de disciples, vivant un peu comme des hippies et allant de village en village, etc.… Mais arrêtons les clichés !

Les prophètes sont tout simplement parmi nous : ce peut être l’étranger que l’on rencontre au coin d’une rue, mais le plus souvent, c’est un proche ou même un membre de notre famille. Dans son livre « Bread of Angels* », Barbara Brown Taylor dit simplement que Dieu est parmi nous et qu’il nous parle au travers de personnes que nous rencontrons par hasard, ou bien au travers de nos enfants, nos parents, nos amis ou nos voisins. Ceux, en fait, qui nous aiment mais qui aussi nous posent des défis et nous questionnent sur nous-mêmes.

Nous sommes loin des « diseurs de bonne aventure ». Parfois les prophètes nous agacent en voulant nous raisonner, parfois ils exaltent notre imagination en annonçant la Parole de Dieu. Jamais ils ne nous envoient directement en pleine face des versets de la Bible ou des Evangiles avec un air de « Monsieur-qui-sait-tout » ! Ils mettent simplement les choses en perspective. Ils expliquent et nous aident à comprendre le dessein de Dieu à travers nos expériences personnelles. Ils nous parlent, c’est tout.

Oui, nous sommes tous des prophètes à notre manière : une rencontre, un mot échangé avec un ami ou un collègue de travail peuvent nous éclairer, nous ouvrir l’esprit. Face aux gens qui pensent tout savoir et qui nous disent en substance « Non merci, j’ai tout ce qu’il me faut », nous, prophètes, devons apporter la Parole de Dieu, simplement, et remplir leur cœur de tout ce que le Christ nous a transmis au travers du temps

Bernard

*Barbara Brown Taylor: Bread of Angels (Cowley Publications, Boston, MA, 1997)

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 6, 1-6)

01  Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent.
02  Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
03  N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à cause de lui.
04  Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison. »
05  Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains.
06  Il s’étonna de leur manque de foi. Alors il parcourait les villages d’alentour en enseignant.