Google+

Ne craignez pas !

(12ème dimanche du Temps Ordinaire, année A, Matthieu 10, 26-33)

——————————————————————————————————

IMG_12eme_TO_A_ne craignez pasLes douze apôtres étaient dans le doute. Même plus, la peur des représailles des juifs et autres les prenait aux tripes ! Leurs forces se mettaient à vaciller. Où trouver l’énergie pour crier haut et fort leur foi et leur confiance en Jésus ? Comment se prononcer pour lui devant les hommes ?

La peur de la souffrance et du châtiment physique habite tout être humain un jour ou l’autre, que ce soit pour ses convictions religieuses, ses idées politiques ou autres. Certains, craignant pour leur vie, se taisent. D’autres choisissent de parler. Est-ce alors un acte de courage, d’héroïsme ou simplement un acte de foi ?

Jésus vient au secours de ses apôtres, pour leur redonner un peu d’ardeur. Il fait très justement la différence fondamentale qu’il y a entre «tuer celui qui parle » et « tuer son âme, c’est-à-dire son message ». On ne compte plus aujourd’hui tous ceux qui sont morts pour une idée, une cause, à commencer par tous les martyres lynchés, décapités, brulés vifs (et j’en passe) pour avoir annoncé la Parole du Christ.

Oui, c’est bien vrai : on ne tue pas un message. On ne « bombarde pas des idées » : de nos jours, les tyrans sévissent les uns après les autres, essayant de museler tous les dérangeurs qu’ils trouvent sur leur passage, mais rien n’y fait. Les idées survivent, et c’est très bien ainsi.

Ne craignez pas ! Annoncez la Bonne Nouvelle autour de vous. Et faites vivre le message inestimable que Jésus nous a laissé.

Bernard Vollerin

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 10, 26-33)
26i  Jésus disait aux douze Apôtres : « Ne craignez pas les hommes ; tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu.
27  Ce que je vous dis dans l’ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits.
28  Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent pas tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps.
29  Est-ce qu’on ne vend pas deux moineaux pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille.
30  Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés.
31  Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus que tous les moineaux du monde.
32  Celui qui se prononcera pour moi devant les hommes, moi aussi je me prononcerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux.
33  Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *