6ème dimanche du Temps Ordinaire – Année B

La lèpre de l’âme

(6ème dimanche du Temps Ordinaire, année B, Marc 1, 40-45)

IMG_lepreLa lèpre est une maladie de la peau somme toute peu contagieuse, mais les lésions qu’elle provoque sur les nerfs et surtout sur la peau sont très graves. A tel point que l’isolement des malades a été très longtemps la seule chose que la société ait su faire.

Les juifs de l’époque de Jésus, par souci de pureté et pour écarter de leur vue ces êtres défigurés, mettaient impitoyablement les lépreux au rencart: pas question de les approcher ni encore moins de les toucher ! Ils étaient des exclus de la communauté.

Dans l’évangile de ce jour, plutôt que de tergiverser et de palabrer sur le pourquoi de cette règle d’exclusion édictée par les juifs, Jésus passe à l’action et transgresse sans hésiter cette règle. A cet homme qui vient à lui pour lui montrer sa misère et la lèpre qui le ronge, Jésus apporte la guérison. En faisant passer l’amour en premier, en faisant tomber les barrières qui le séparent de ceux qui souffrent, Jésus nous montre ce que Dieu peut faire à travers lui.

Qu’en est-il de la lèpre de l’âme, celle qui ronge certains d’entre nous au point de les défigurer à nos yeux comme à ceux du Seigneur ? Cette lèpre là qui rend l’Homme laid et répugnant tant son âme c’est faite dévorer par le péché, le Christ a aussi le pouvoir de la guérir. La seule chose que nous ayons à faire c’est de tomber à ses genoux et de lui dire : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »

En voyant nos plaies à l’âme, ces plaies que la lèpre du péché nous a faites, le Christ nous donne tout son amour. Allons à sa rencontre recevoir cet amour qui purifie, car la guérison est à ce prix.

Bernard Vollerin

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 1, 40-45)

40  Un lépreux vient trouver Jésus ; il tombe à ses genoux et le supplie : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »
41  Pris de pitié devant cet homme, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »
42  A l’ instant même, sa lèpre le quitta et il fut purifié.
43  Aussitôt Jésus le renvoya avec cet avertissement sévère :
44  « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne pour ta purification ce que Moïse prescrit dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage. »
45  Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte qu’il n’était plus possible à Jésus d’entrer ouvertement dans une ville. Il était obligé d’éviter les lieux habités, mais de partout on venait à lui.