27ème dimanche du Temps Ordinaire – Année C

La Foi? Un peu? Beaucoup?

(27ème dimanche du Temps Ordinaire, année C, Luc 17, 5-10)

——————————————————–

(Texte en polonais, traduction de Joanna Szubstarska)

ciel en feuLes apôtres dirent au Seigneur: «Augmente en nous la foi! » Le Seigneur répondit: «La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici: « Déracine-toi et va te planter dans la mer”, et il vous obéirait. »

Alors là: ça coince ! Jésus nous renvoie à nos chères études par ces propos qui nous mettent carrément au pied du mur.

Mes grands-parents me parlaient souvent de la foi du charbonnier. A l’époque, je ne voyais pas bien ce que le charbon avait à faire avec la foi… Et Paul Masson disait : « Je ne sais pas pourquoi, mais la foi du charbonnier me paraît toujours un peu intéressée. N’aurait-t-il pas à alimenter les feux éternels ? ». Et André Frossard de rajouter : « Il semble que la foi du charbonnier soit un peu moins vive depuis la découverte du pétrole. » De quoi rester perplexe…

Pour nous tous, la foi résulte bien sûr d’une démarche intérieure forte, mais aussi de notre interaction avec notre environnement : les gens, la vie, les défis et tout ce qui nous interpelle au quotidien. Les Réformés ont dès le début mis l’accent sur la foi individuelle. Elle a été modernisatrice. Et force est de constater que, longtemps, les convictions personnelles et l’individualisme l’ont emporté sur l’esprit communautaire.

Mais si la lutte pour les libertés au cours des derniers siècles a conduit finalement à une  attitude antireligieuse et à une certaine « perte de la foi », maintenant que l’émancipation est acquise, l’individu recherche une spiritualité. Ce besoin existe, il est même peut-être plus fort qu’avant dans notre société postindustrielle.

Gardons et cultivons notre foi ! La foi est puissante. Alliée à l’humilité dans le service du Christ, elle fait de nous les enfants de notre Eglise en marche.

Bernard Vollerin

——————————————————————-

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 17, 5-10)

05  Les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! »
06  Le Seigneur répondit : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous obéirait.
07  « Lequel d’entre vous, quand son serviteur vient de labourer ou de garder les bêtes, lui dira à son retour des champs : ‘Viens vite à table’ ?
08  Ne lui dira-t-il pas plutôt : ‘Prépare-moi à dîner, mets-toi en tenue pour me servir, le temps que je mange et que je boive. Ensuite tu pourras manger et boire à ton tour.’
09  Sera-t-il reconnaissant envers ce serviteur d’avoir exécuté ses ordres ?
10  De même vous aussi, quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a commandé, dites-vous : ‘Nous sommes des serviteurs quelconques : nous n’avons fait que notre devoir.’ »